Le message du colibri

Écoutez l’histoire du colibri et méditez son message et comment il peut résonner dans votre vie.

Quelques détails sur le colibri

Avant de raconter cette histoire, il est bon de connaître quelques informations sur le colibri.

Taille du colibri
Colibri ou oiseau-mouche

Le colibri est un minuscule oiseau, on l’appelle aussi oiseau-mouche.

On comprend facilement pourquoi lorsqu’on l’observe (ci-contre) en compagnie d’une abeille et d’un bourdon.

Il mesure 10 cm en moyenne. Le plus petit spécimen mesure 5 cm. Il pèse moins d’une dizaine de grammes.

Le colibri bat des ailes entre 50 à 100 fois par seconde ! Ceci lui permet d’effectuer des vols stationnaires mais également d’être le seul oiseau à pouvoir reculer.

Il était une fois…

Écoutez à présent l’histoire du colibri.

La légende raconte qu’un jour, au fond de la forêt amazonienne, un incendie s’est déclaré.
Les animaux de la forêt étaient tétanisés par le spectacle, incapables de faire quoi que ce soit devant ce feu qui ravageait leur habitat.

Seul le colibri, prenant quelques gouttes d’eau de la rivière dans son petit bec, s’envolait ensuite pour les verser sur les flammes.

Il multipliait ainsi les allers retours autant qu’il le pouvait.

Les autres animaux assistant à la scène, au départ muets, se mettent à se moquer de lui :
« Tu n’es pas ridicule ?! Tu crois qu’avec ces quelques gouttes d’eau tu vas éteindre le feu ?! »

Le colibri, continuant sa manœuvre leur répond : « Je fais ma part ».

Comment comprendre l’histoire du colibri ?

Parfois nous pouvons nous sentir aussi petit qu’un colibri par rapport au monde. Nous pouvons penser que nos actions n’ont pas d’importance ou qu’elles ne peuvent pas changer la face du monde…

Certes, le colibri seul ne peut éteindre le feu, et nos actions seules seraient impuissantes à changer la planète, mais il n’y a pas d’actions trop petites ou trop simples pour être menées.

Si là où je me trouve, je fais ma part, alors j’agis et je fais la différence à mon échelle.

Si je ne fais rien, alors les choses ne changeront jamais.

Faire sa part, c’est aussi ne pas se charger de celles des autres.
Le risque est alors de s’épuiser et de nourrir de la rancœur vis-à-vis de ceux qui ne font rien peut-être.

La légende du colibri
« Je fais ma part » dit le colibri

Chacun à sa responsabilité.
Nous avons aussi la possibilité d’inspirer ou d’être une motivation pour autrui par nos actions.

Se dire que les flammes sont trop hautes et que le feu est trop grand risque de créer un blocage qui nous empêchera d’agir.

Nos actions, aussi petites soient elles, font une différence autour de nous, à notre échelle, auprès de nos proches, de notre entourage et on des conséquences positives que l’on puisse les voir ou non.

Ne nous bridons pas, faisons preuve de bienveillance et agissions à notre niveau, faisons notre part sans nous soucier de ce que pensent ou disent les gens.
Observons ensuite les changements autour de nous mais surtout en nous.

Prenez le temps de méditer cette histoire mais surtout…
Prenez soin de vous.

Prendre rendez-vous sur Doctolib