Sortir de sa zone de confort

Lorsque l’on est enlisé dans notre routine, difficile de ne pas ressentir de l’ennui.
Cela peut nous donner l’impression de passer à côté de la vie.

Comment faire pour sortir de la routine ?
Quels sont les bénéfices à sortir de sa zone de confort ?

C’est quoi la zone de confort ?

On appelle « zone de confort » tout ce que l’on fait, pense, ressent, que l’on connaît. C’est à dire nos habitudes de vie, de pensées, de comportements dans lesquels nous sommes à l’aise.

C’est un état psychologique dans lequel on a le contrôle.

La zone de confort est une zone connue. Apprivoisée, sécuritaire (dans le sens où l’on se sent sécurisé car on sait comment cela se passe).

Mais la zone de confort n’est pas forcément confortable. Loin de là.

Pour certains, leur zone de confort est un travail détestable mais dans lequel ils sont rodés.

Pour d’autres cela peut être une activité de loisir qu’ils pratiquent depuis si longtemps qu’ils ont perdu tout intérêt pour elle.

Et pour d’autres encore, cela peut être une vie de couple avec un partenaire toxique, voir violent mais où la fuite serait un saut dans l’inconnu et l’insécurité.

Zone de confort plutôt inconfortable
Zone de confort inconfortable

Pourquoi est-ce difficile de sortir de sa zone de confort ?

Sortir de sa zone de confort est difficile car cela demande d’aller vers l’inconnu.

Un peu comme dans l’allégorie de la caverne de Platon : certes on est prisonnier (de la routine) mais on sait ce que c’est. Sortir de la caverne en revanche (sortir de sa zone de confort), c’est marcher vers l’inconnu et l’inconnu fait peur.

D’autant qu’une fois dehors, il faut prendre un peu de temps pour s’acclimater. S’il on est « éblouit » au départ, la peur peut nous pousser à retourner dans notre « caverne » car c’est un lieu familier.

Comment sortir de sa zone de confort ?

Pour sortir de sa zone de confort et savourer une vie plus épanouissante, il faut :

Dépasser ses peurs

Pour ce faire, il faut se donner de petits objectifs, des buts atteignables.

Sortir de sa zone de confort en se fixant des objectifs
Viser des objectifs atteignables

Par exemple, cela peut-être de faire une nouvelle recette que l’on a jamais tenté, prendre un chemin de traverse plutôt que les grands axes dans lesquels on à l’habitude de se prendre les bouchons, choisir une destination différente pour les vacances annuelles, tester un nouveau sport dont on ne sait rien, commencer une formation…

Lors de cette étape, vous ressentirez de la peur, de l’appréhension. Vous serez tenté de retourner dans votre zone de confort.
Car vous serez confronté aux doutes, à la perte de confiance en soi (« est-ce que j’ai les capacités pour ça ? »), vous devrez affronter le regard des autres…

Mais le jeu en vaut la chandelle car passé cette étape, vous entrer dans :

La phase de développement

Dans cette phase, on ne se cherche plus d’excuses pour reculer. On apprend de nouvelles compétences, on acquiert de l’expérience dans de nouveaux domaines, ce qui nous permet de reprendre de l’assurance sur cette nouvelle situation grâce à la maîtrise.

Cette phase nous permet d’agrandir notre zone de confort pour pouvoir aller plus loin.

La zone de grandeur

Quand on quitte notre zone de confort, c’est la zone de grandeur que l’on vise.

Dans cette zone, on s’épanouit, on atteint nos rêves, on se frotte de manière enthousiaste à la nouveauté.

On découvre, on s’émerveille, on grandit ! La liberté éprouvée alors sera intense. Le sentiment de pouvoir embrasser l’inconnu, d’être curieux, d’aller à l’aventure et finalement, de vivre pleinement sa vie.

Sortir de sa zone de confort
S’ouvrir au champ des possibles

Dans tout ce processus pour sortir de sa zone de confort, la sophrologie peut être un allié important. La visualisation positive et le lâcher-prise seront des outils puissants au service de votre changement.

Alors, plus d’excuses pour ne pas sauter le pas !

« Sortir de sa zone de confort c’est être acteur de sa vie. Y rester c’est en être spectateur. »

Nanan-akassimandou

Prenez soin de vous.

Prendre rendez-vous sur Doctolib